La baguette de pain au supermarché…

Est-ce que je suis la seule à penser que la baguette de pain que j’achète en supermarché n’a rien à faire sur le tapis roulant qui a vu moult choses crasseuses défiler dessus dans la journée ??

Je passe vendredi soir en rentrant du taf au supermarché du coin de la rue – pour info si j’achète du pain industriel en supermarché c’est que je n’ai pas eu le temps de passer à la bonne boulangerie, c’est déjà un choix par défaut – et là comme à mon habitude, je refuse de poser la baguette sur le tapis roulant. Donc je la donne au moment de payer au caissier, et là le drame, le code barre de la baguette ne passe pas sur le scanner. Donc Mr caissier, ma baguette tête en bas, cherche désespérément à faire passer le code barre, puis à rentrer manuellement les chiffres pour faire passer le prix. J’ai l’impression de voir mon quignon de pain taper dans tous les recoins possible de sa caisse à chaque fois qu’il retente l’affaire….

Bref, je n’ai pu manger qu’un quignon sur 2…

 

La revolution sans la television

Au cours d’une discussion avec un copain chez des amis, celui-ci me dit « avec ce temps, ma TV marche beaucoup moins bien, ça n’arrête pas de couper – du coup  je ne sais pas quoi faire chez moi – ils font comment les gens quand ça leur arrive, ils lisent peut être  ? « 

Vous connaissez ce genre de moment où vous êtes tellement surprise et décontenancée par ce que la personne en face de vous est en train de vous dire que vous ne savez pas comment répondre ? Je me suis d’abord demandé façon Sheldon (ndlr : héros de Big Bang Theory) – est ce que cette personne fait preuve de sarcasme en disant ça ? – Et bien non, c’est sérieux, il ne sait pas quoi faire un jour de pluie sans TV…

Quel pouvoir a la TV….si forte pour nous rendre incapable de regarder ailleurs…

Je ne peux pas y croire, et vous, de quoi se compose votre vie un jour de pluie sans TV ?

 

Decouverte du bullet journal

Quand je pars en WE, j’aime acheter ce que j’appelle un « un magazine à la con », ce qui correspond à un magazine qui me permettra de me détendre sans trop réfléchir. Je flâne dans les rayons ce jour là pour en acheter un, et mon regard est attiré par un article « 40 idées pour gagner du temps ». Allez hop c’est parti pour celui-ci.

Je démarre la lecture du fameux article ayant motivé mon achat… ah tiens, ça parle de carnet – pour une carnetophile ca commence bien – il est même dit que ce fameux bullet journal peut devenir « l’outil de notre vie » – Je commence à comprendre que je ne suis pas la seule avec ma manie de faire des to do list pour tout…

L’article me captive tellement que j’ai besoin d’en savoir un peu plus, direction google mon ami et quelle surprise de découvrir toute une communauté d’adeptes et de passionnés par l’écriture dans un carnet !  (inscription immédiate sur le groupe FB : Bullet Journal – Version français)

Ce jour là j’ai découvert que ce que je prenais pour un toc chez moi est en fait une passion et qu’il y avait même des idées pour le faire de manière créative et organisée (car jusqu’à présent ma collection de carnet c’était un peu l’anarchie)

J’ai toujours eu besoin de poser sur le papier des objectifs de vie, ça me permet d’être en accord avec qui suis je vraiment, de ne pas trop rêver ma vie mais de la vivre. Le bullet journal va me permettre de démarrer mon prochain carnet pour en faire un véritable  outil de développement personnel.

Une amie m’a offert justement un carnet à pois (un autre toc – pois pois mon pois) pour mon anniversaire, un carnet HEMA, il sera parfait pour démarrer mon premier bullet journal !

img_4652