La culture par defaut ? Ou un choix independant ?

Lorsqu’on vit sur une ile, il faut comprendre qu’on ne peut pas bénéficier de la même offre culturelle qu’une grande capitale. C’est un peu frustrant mais bon Internet est là pour ne pas perdre le fil de l’actualité. Avec mon homme, on adore se faire des sessions d’écoute de nos artistes préférés et faire des découvertes musicales (nous sommes branchés rock)

En vivant à Nouméa, j’ai découvert que les gens pouvaient s’accommoder d’une culture par défaut. Je m’explique…

Nous avons des artistes qui viennent de temps en temps se produire sur le caillou, dernièrement il y a eu le concert de Johnny Hallyday , et bien figurez-vous que beaucoup de nos amis expat ont décidé de se payer la place pour aller le voir ! Quelle surprise de découvrir dans mon entourage des motards à nuques longues refoulés !!!

Du coup, j’ai voulu en savoir plus sur ce plaisir coupable…  

 » alors je ne savais pas que tu es un grand fan de Johnny ? » 

Heu bin non en fait, je vais le voir car il passe ici…  

« donc si tu vivais encore en métropole tu n’aurais jamais mis ce prix exorbitant pour cette star ? » 

           Heu, oui c’est vrai…

Si nous étions en train de faire un test façon BIBA, qu’auraient-ils répondu à la question, parmi ces choix de soirée, laquelle te plairait le plus ?

a/ passer une soirée dans un bon restaurant avec tes amis

b/ aller au concert de Johnny Hallyday

c/ faire une soirée jeu de société

d/ regarder la vidéo Live qui vient de sortir de l’artiste que tu adores

A coup sur, la réponse B ne seraient jamais sortie…

Alors là, je suis décontenancée… les gens sont capables d’aller voir un artiste par défaut ?

Cette idée est tellement inconcevable pour moi. Je peux comprendre qu’on aille voir un spectacle, un concert…  dans l’objectif d’une découverte, et juger après coup si oui ou non on a aimé.

Comprenez moi bien, je ne remet pas en question le fait d’aimer Johnny,  là, on parle d’autre chose. On parle des personnes qui justement n’ont jamais pris l’initiative de mettre un de ses morceaux sur leur chaine Hifi ou de mater un live de son concert en DVD.

Mais parce qu’ils vivent sur une ile et qu’il n’y a pas réellement de choix, il seraient prêts à aller voir Maitre Gims en concert ?? J’extrapole un peu là…( rassurez moi, ils ne feraient pas ça ???)

Moi qui suis fondamentalement pour la promotion d’une culture indépendante, en filigrane cet exemple confirme que j’ai peur des choix fait par effet de masse. Ça m’interroge sur la capacité de résistance et de choix des gens…

Lorsque je questionnais l’un d’entre eux sur ce choix, il m’a répondu  « je fais ce je veux !  » , et il a raison, je ne fais pas preuve d’intolérance, je cherche seulement à comprendre et je respecte son choix même si je ne comprend pas la démarche.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

4 réflexions sur “La culture par defaut ? Ou un choix independant ?

  1. Hello !

    Je pense plus que c’est le fais qu’il y ai une grande star qui vient visiter l’ile et que ça n’arrive pas souvent qui fait que tes amis ont voulut y aller, plus que le fait que ce soit Johnny 😉
    Après tout si ils ont aimés leur soirée pourquoi pas, mais c’est vrai que j’y serai peut-être pas allé quand même ahah !

    Lola ♡

    http://madameaime.fr

    Aimé par 1 personne

  2. Honnêtement, je ne suis pas certaine que ce soit si grave que ça. Ils ont sans doute voulu profiter d’un événement pas très courant sur l’île pour prendre du bon temps. S’ils n’avaient pas du tout aimé Johnny, ils ne s’y seraient sans doute pas rendu, mais si la musique ne leur déplaît pas plus que cela, pourquoi pas ? En métropole, ils n’y seraient pas allé parce que le choix proposé y est bien plus large.
    Je peux comprendre qu’ils aient eu envie de profiter d’une des rares occasions de concerts pour passer une soirée différente qu’à l’accoutumée ^^

    Aimé par 2 people

    • Effectivement, il n’y a rien de grave 😉 La situation a juste permis de soulever en moi une interrogation sur la manière dont s’opèrent les choix culturels et comment ils se traduisent en fonction des conditions de vie. C’était un coup de gueule philosophique 🙂

      Aimé par 2 people

  3. Je lisais BIBA au siècle dernier #jemesensvieille

    Pour ce qui est du sujet principal, ils y vont peut-être pour ressentir l’énergie de la foule. Qu’on soit fan ou pas, on peut aimer un artiste en concert.

    J’habite en ville, dans une ville qui a un festival de calibre international. L’an dernier, j’ai gagné des passes avant-scène pour les Rolling Stones. J’y suis allée parce que je savais que c’était un événement en soit, pas parce que je suis fan. Est-ce que j’ai eu du plaisir? Oui! Est-ce que j’ai eu envie d’écouter cette musique dans les jours qui ont suivi? Non. Vais-je les revoir? Probablement pas!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s