Bucket list : « me faire un tatouage »

Je suis une fan de l’univers pin up, vintage et rockabilly. Alors personne ne sera surpris d’apprendre que j’ai envie depuis longtemps de porter un tatouage. Cette envie est là depuis un moment, mais elle a toujours été freinée par ma peur de la douleur.

Depuis que j’ai engagé un travail personnel sur mes envies et mon bien être, l’envie d’en avoir un devient de plus en plus présente. Ca devient même un petit défi personnel, celui de pour une fois être plutôt guidée par mes envies plus que par mes peurs. J’ai donc inscrit : « faire un tatouage » dans ma bucket list.

Je vous fais un petit recap des étapes pour me lancer dans ce projet.

 – Les Symboles –

Je suis quelqu’un d’extrêmement sensible aux attentions et aux symboles , notamment sur les parcours de vie. Ce  n’est pas pour rien que j’ai un penchant pour la nostalgie. J’ai donc besoin que ce tatouage comporte des symboles personnels. Voici donc la liste de ceux que je veux voir apparaitre dans le dessin :

  • une fleur d’Hibiscus : symbole de mon vécu en Nouvelle Caledonie, portée à droite elle signifie le celibat et donc à gauche la vie de couple. Dans l’univers du tatoo elle symbolise l’amour
  • un crane de dinosaure : symbole représentant mon amoureux, il est paléontologue de formation et a une passion pour les dino, donc rien de mieux pour symboliser sa place dans vie. On pourra imaginer un prolongement du tatouage avec un bebe dino si un jour je fais finalement le choix d’être mère.
  • une grue en origami : cette grue représente la place de bienveillance de mon meilleur ami, il a été là dans toutes les étapes (positives et négatives) de ma vie (la mort de mon père, ma séparation, mon expatriation…), oreille attentive pendant des heures, conseil coaching etc. Plus jeune au lycee, il passait son temps à me construire des grues en origami avec des feuilles de brouillon.
  • une larme et un cœur traversé par une flèche : c’est une manière pour moi d’ancrer l’idée que je suis quelqu’un de sensible et que je dois m’en préserver pour éviter trop de larmes, j’agis avec passion mais je dois aussi faire attention au fait de poser des limites, d’être bienveillante avec moi-même avant les autres. Et je dois apprendre à mieux appréhender mes émotions.
  • une plume : dans l’idéal une plume de phénix pour symboliser la renaissance et la capacité de résilience
  • une étoile rockabilly : pour mon cote rock et pin up

Le tatouage sera conçu à partir de la fleur qui sera entourée de dentelle d’où partiront des pampilles formées par les différents symboles.

 – L’inspiration –

A partir du moment où j’ai trouvé les symboles, je suis partie en quête d’inspiration. Je me suis crée un tableau sur Pinterest. J’ai cherché des tatoueurs spécialisés dans la dentelle sur le net. J’ai imprimé tous les dessins qui pouvaient alimenter mon tatouage et j’ai fait un premier dessin (sachant que je ne suis pas une dessinatrice). Une copine m’a ensuite proposé de travailler le dessin avec moi, cela a été l’occasion d’une soirée vin/fromage pour aboutir à un premier projet à présenter au futur tatoueur.

  tatouage– La visualisation –

Comme je suis quelqu’un qui a besoin d’être rassurée en permanence et qui a besoin de se projeter, je voulais à tout prix me rendre compte de ce que le tatouage pouvait donner sur moi. C’est comme ca que je j’ai découvert une super application – InkHunter – elle permet de projeter le dessin réalisé sur la partie du corps où on souhaite se faire tatouer.

  – Le Tatoueur –

Je suis ensuite partie en quête du tatoueur adapté à mon projet. Les personnes de mon entourage déjà tatouées m’ont expliqué que le tatoueur allait retravailler le dessin pour en faire sa création (et oui, il est un artiste avant tout, c’est aussi ça le tatouage, porter l’œuvre de quelqu’un quand on ne sait pas dessiner soi même), et ils m’ont recommandé de prendre un tatoueur aguerri au trait fin pour mon projet.

J’ai de la chance sur Nouméa, il y a une tatoueuse spécialisée sur ce type de projet – Baben Veda – je suis passée à son salon mais elle est partie en voyage. On m’a conseillé de lui envoyer un mail pour lui présenter mon projet pour qu’elle puisse me dire si elle est d’accord et disponible avant mon départ pour me tatouer. Le mail est parti ce matin – affaire à suivre –

– La douleur-

Je conclue cet article avec la peur, celle de souffrir, elle m’accompagne depuis de nombreuses années. J’ai une peur panique des aiguilles, c’est tout un sketch lorsque je dois faire une prise de sang.  Je suis marquée par mon enfance vécue avec mon père malade, mes yeux d’enfant ont été marqués à jamais par la vision de son corps meurtri et rempli de bleus à cause des innombrables piqures dont il bénéficiait. J’en ai cultivé une peur panique des hôpitaux et de tous les soins afférents. Cette peur s’est bien installée en moi, d’où le fait que ce projet de tatouage n’a toujours été qu’un doux rêve. Aujourd’hui, j’ai besoin de faire face à mes peurs et à mes blessures du passé pour avancer plus sereinement. C’est pourquoi ce tatouage est inscrit dans ma bucket list, j’ai le sentiment que j’éprouverais une grande fierté si je viens à bout de ce projet.

Rendez vous dans un prochain article pour vous raconter (je l’espère) cette expérience. En attendant, je suis curieuse de connaitre vos expériences personnelles sur le sujet.

 

Enregistrer

Publicités

5 réflexions sur “Bucket list : « me faire un tatouage »

  1. Tu mets la barre haute quand même 🙂 Sacré projet si tu es marquée et que tu as peur des aiguilles 😮
    Je te remercie pour le partage de l’application, je suis sur android, ça se télécharge, on verra bien.
    moi j’ai le projet depuis de nombreux mois (années pour certains), j’ai trouvé la tatoueuse qui corresponds à mes attentes,j’ai le « courage » … juste pas les sous ahah !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai trop peur des aiguilles pour le faire et je ne m’accorche pas au passé (j’ai même plutôt tendnace à l’oublier sans le vouloir ) du coup je pense qu’un tatouage ne conviendrait pas à ma personnalité mais pour la phobie des aiguilles je te comprend c’est hyper handicapant en plus par ma part ça empire d’année en année plus j’essaye de ne pas avoir peur plus j’ai peur c’est bizarre :/

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s