La culture par defaut ? Ou un choix independant ?

Lorsqu’on vit sur une ile, il faut comprendre qu’on ne peut pas bénéficier de la même offre culturelle qu’une grande capitale. C’est un peu frustrant mais bon Internet est là pour ne pas perdre le fil de l’actualité. Avec mon homme, on adore se faire des sessions d’écoute de nos artistes préférés et faire des découvertes musicales (nous sommes branchés rock)

En vivant à Nouméa, j’ai découvert que les gens pouvaient s’accommoder d’une culture par défaut. Je m’explique…

Nous avons des artistes qui viennent de temps en temps se produire sur le caillou, dernièrement il y a eu le concert de Johnny Hallyday , et bien figurez-vous que beaucoup de nos amis expat ont décidé de se payer la place pour aller le voir ! Quelle surprise de découvrir dans mon entourage des motards à nuques longues refoulés !!!

Du coup, j’ai voulu en savoir plus sur ce plaisir coupable…  

Lire la suite

Publicités

Les relations humaines… et en dessous du sommet de l’iceberg?

Ma vie a changé depuis un an, je vis à l’autre bout du monde sur un petit bout de caillou : la Nouvelle Calédonie.

Depuis que je vis ici, j’ai une impression étrange, surement favorisée par l’insularité, ou alors c’est un phénomène plus global dans notre société moderne et je ne m’en étais pas aperçu avant  ?

J’ai l’impression qu’il est très difficile de rentrer dans une vraie relation avec les gens que je rencontre, comme si les gens ne savaient plus (ou pas…) aller plus loin que la surface d’une relation.

Vous voyez de quoi je parle ? Ce que le Petit Prince aurait pu évoquer en disant  » On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux »

En fait, je me rend compte que ce qui m’a toujours plu dans mes relations c’est justement la profondeur des émotions, des sentiments (et dans ma relation de couple actuelle…oui oui la je le vis pleinement, sinon je n’aurais pas tout quitté pour lui). Je prenais ça comme un acquis dans la nature humaine.

Or il apparait de plus en plus fréquent de me retrouver dans des relations plus superficielles, à coup de LOL, de MDR ou d’emoticones pour évoquer ce que l’on ressent et couper court à une discussion qui pourrait dépasser la frontière de la légèreté….Le confort de la superficialité pour ne pas risquer de se dévoiler?

Lire la suite

La baguette de pain au supermarché…

Est-ce que je suis la seule à penser que la baguette de pain que j’achète en supermarché n’a rien à faire sur le tapis roulant qui a vu moult choses crasseuses défiler dessus dans la journée ??

Je passe vendredi soir en rentrant du taf au supermarché du coin de la rue – pour info si j’achète du pain industriel en supermarché c’est que je n’ai pas eu le temps de passer à la bonne boulangerie, c’est déjà un choix par défaut – et là comme à mon habitude, je refuse de poser la baguette sur le tapis roulant. Donc je la donne au moment de payer au caissier, et là le drame, le code barre de la baguette ne passe pas sur le scanner. Donc Mr caissier, ma baguette tête en bas, cherche désespérément à faire passer le code barre, puis à rentrer manuellement les chiffres pour faire passer le prix. J’ai l’impression de voir mon quignon de pain taper dans tous les recoins possible de sa caisse à chaque fois qu’il retente l’affaire….

Bref, je n’ai pu manger qu’un quignon sur 2…

 

La revolution sans la television

Au cours d’une discussion avec un copain chez des amis, celui-ci me dit « avec ce temps, ma TV marche beaucoup moins bien, ça n’arrête pas de couper – du coup  je ne sais pas quoi faire chez moi – ils font comment les gens quand ça leur arrive, ils lisent peut être  ? « 

Vous connaissez ce genre de moment où vous êtes tellement surprise et décontenancée par ce que la personne en face de vous est en train de vous dire que vous ne savez pas comment répondre ? Je me suis d’abord demandé façon Sheldon (ndlr : héros de Big Bang Theory) – est ce que cette personne fait preuve de sarcasme en disant ça ? – Et bien non, c’est sérieux, il ne sait pas quoi faire un jour de pluie sans TV…

Quel pouvoir a la TV….si forte pour nous rendre incapable de regarder ailleurs…

Je ne peux pas y croire, et vous, de quoi se compose votre vie un jour de pluie sans TV ?